Titiri, qu’est-ce que c’est ?

« En créole, « Le nom « Titiri » désigne « l’alevin », étape de vie à la jonction des eaux douces et salées, espèce emblématique des embouchures de rivières et des littoraux humides. Il est symbole d’abondance, de croissance et d’espérance. » Jean Barfleur (Baba)

Les titiris sont des post-larves de différentes espèces de poissons (Gobiidae, Eleotridae, etc.) et de crustacés qui reviennent à l’eau douce après avoir réalisé une partie de leur cycle de vie en mer.

Traditionnellement consommés en beignet on les voit parfois vendus en bord de route (au niveau de Capesterre-Carbet) entre septembre et décembre. (Dominique MONTI).

Informer sur la chlordécone dans le poisson, les mollusques et les crustacés pour préserver notre santé

Pèch an nou, santé an nou !

Titiri est un programme d’information qui vise à réduire les risques d’exposition à la chlordécone. Il concerne la consommation des produits de la pêche issus des eaux douces et de la mer.
Le programme est mis en œuvre par l’Instance d’éducation et de promotion de la santé (IREPS) Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barthélémy et financé par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Le site Internet du programme rassemble l’ensemble des messages de santé diffusés par l’IREPS auprès de la population guadeloupéenne sur la thématique de la pêche et la chlordécone.

Chlordécone

La chlordécone, est une molécule insecticide organochlorée, perturbateur endocrinien et potentiellement cancérogène pour l’Homme. Utilisée aux Antilles françaises dans les bananeraies entre 1972 et 1993, elle pollue durablement l’environnement (entre 500 et 600 ans), contaminant ainsi une partie de la chaine alimentaire locale et exposant la population.

Plan chlordécone

Le programme Titiri s’inscrit dans le cadre de l’action 6 du plan chlordécone III 2014-2020 dont le pilotage a été délégué à l’ARS. Cette action vise à «poursuivre l’information et l’accompagnement des autoconsommateurs de denrées végétales et animales afin de réduire les risques d’exposition à la chlordécone».

Plan chlordécone

Donner à chacun la possibilité de faire des choix favorables pour sa santé

IREPS

L’IREPS de Guadeloupe, Saint Martin, Saint-Barthélémy est une association d’expertise et d’appui pour le développement régional de la politique de prévention, de formation et de promotion de la santé. Elle met en œuvre des projets, programmes et actions de santé publique dans le cadre des politiques régionales, sociales, sanitaires, médico-sociales et de santé publique.

En savoir +

Le bien-être pour tous

Programme Jardins Familiaux

Le pôle Promotion de la Santé Environnementale de l’IREPS pilote également depuis 2009 le programme Jardins Familiaux (JAFA).

Il vise à réduire l’exposition à la chlordécone des populations surexposées par une consommation régulière de denrées issues de leurs jardins pollués et/ou circuits informels, par l’appropriation de nouveaux comportementaux (alimentaires et culturaux).

Pour bénéficier gratuitement d’une analyse de sol de votre jardin contactez le programme en cliquant ici.

Partenaires


Pour leurs contributions à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet, nous adressons nos sincères remerciements aux membres du comité ressource, aux plaisanciers et professionnels de la pêche ainsi qu’aux scientifiques sollicités : Christian Alexis, Patrick Andrieux, Jean Barfleur (Baba), Rémi Borgia,Patrick Boucher, Rudy Caillé, Nicolas Diaz, David Fossiez, Teddy Gallas, Bruno Géromeniace, Jean-Claude Glandor, Gabriel Jean-Louis, Philippe Jouve, Soazig Lemoine, Bruno Loyson, Dominique Monti, Luc Multigner, Antoine Richard, Simon et Laurent Taurus et Christiane Tin.